Calligraphie

Deux branches d’osier tortueux poursuivent dans les airs la ligne brisée emprisonnée dans le verre.

 

Le contraste des deux matériaux convoque à la fois le modernisme du verre, la philosophie japonaise du wabi-sabi et de l’art de l’ikebana.

 

De la pesanteur de la terre à la légèreté aérienne. Empli l’espace d’un paysage de lignes et de transparence pour évoquer l’essence de la nature et la beauté de son chaos.